AaRON, AaRON, petit patapon


Après un long moment d’absence et 3 albums (dont un live, Waves From The Road), le duo AaRON, un des groupes principaux de Cinq 7 (le label indépendant de Wagram, dont font également partie Saez et The Dø), a annoncé, grâce a un trailer staring John Malkovitch, la sortie prochaine de son nouvel album, puis une tournée de quelques dates en France, dont une à Bordeaux.

 

 

C’est qui, AaRON?

Le groupe AaRON, composé de Simon Buret et Olivier Coursier (qui fut, jusqu’en 2007, le guitariste de Mass Hysteria), est né de la rencontre de ces deux hommes en 2004. En 2005, leur chanson Little Love fait partie de la bande originale du film Dans tes rêves. Puis c’est grâce à leur morceau U-Turn – (Lili), avec lequel Simon a passé les essais pour le film Je vais bien ne t’en fais pas de Philippe Lioret, que le groupe rencontre un vif succès (Simon jouera même un rôle dans le film). Leur premier album, Artificial Animals Riding On Neverland (dont AaRON est l’acronyme), sorti en 2007, devient double disque d’or. Après la sortie de leur deuxième album, Birds In The Strom, fin 2010, et une nouvelle tournée, le groupe se fait beaucoup plus discret. Ce n’est que début 2015 qu’il annonce la préparation pour le mois de septembre d’un nouveau disque intitulé We Cut The Night, avec la diffusion du single Blouson Noir, et quelques dates de tournée, dont une à la Rock School Barbey de Bordeaux le 28 mai dernier.

 

Et tu chantes, chantes, chantes…

C’est donc rempli d’espoir que je me suis rendu à ce concert, impatient d’écouter en live les morceaux de leurs deux anciens albums que j’ai beaucoup appréciés, et curieux de découvrir leurs nouvelles compositions. La salle est pleine, que ce soit dans la fosse ou sur les hauteurs de la Rock School. Les deux compères entrent sur scène (Simon a dû perdre un pari, il arbore un blond décoloré digne d’un emo lycéen) accompagnés de deux autre acolytes : une jeune femme s’installe derrière la batterie, et un musicien dédié à la partie électro des chansons. Le concert commence sur un titre tiré du nouvel album, où l’on retrouve des rythmes et des sonorités beaucoup plus électro, donc, suivi de Blouson Noir qui est accompagné d’un jeu de lumières et de lasers plutôt réussi.

Le concert continue avec des pistes de leurs deux premiers albums, qui confirment mes premières impressions. Le groupe a pris un virage beaucoup plus (trop?) dance et électro. Le rajout de percussions électroniques sur U-Turn(Lili) vient altérer une musique qui, à mon goût, était parfaite sans. Le concert se poursuit avec une alternance de très bons morceaux issus de leurs deux premiers albums, où l’on retrouve l’ambiance et l’intensité de ces derniers, et de nouvelles compositions qui se ressemblent un peu (mais peut-être est-ce dû au fait de toutes les découvrir en concert et non sur galette), et qui changent assez radicalement par rapport aux précédentes. Le concert s’achève sur une note positive, le duo Simon-Olivier nous interprétant une superbe version de Mister K dans une ambiance intimiste.

Au final, avec We Cut The Night, AaRON nous propose quelque chose de nouveau, avec des sonorités différentes et plus axées électro, qui n’étaient pas présentes leurs précédentes réalisations. Si le duo passe près de chez vous, n’hésitez pas aller les voir, si leur dernier clip vous a plu, ou si vous êtes curieux de découvrir en live des extraits de leur prochain disque. Pour ma part, je suis ressorti quelque peu déçu, mais je reste désireux d’écouter l’album dans son intégralité à sa sortie.

Petit bonus, nous vous avons ramené quelques images du concert, pour vous laisser juger sur pièces :

 
We Cut The Night – AaRON
Sortie prévue en septembre 2015
En tournée actuellement en France


[et_bloom_inline optin_id="optin_2"]