Bilan 2010 : 5 mangas à mettre sous le sapin


La fin de l’année approche !
Je vous propose ici un petit bilan personnel sur mes lectures manga de cette année 2010 et peut-être que ce top 5 vous aidera à trouver des idées de cadeaux pour les fêtes !

Mon top 5 des sorties manga 2010 :
1. Pluto (seinen*)
2. Blue exorcist (shonen*)
3. Bakuman (shonen*)
4. Pandora hearts (shonen*)
5. Dengeki daisy (shojo*)

* voir le lexique en fin de page.

PLUTO

Le résumé éditeur :
Dans le monde futuriste imaginé par Osamu Tezuka, où les robots vivent aux côtés des humains et comme des humains, une série de crimes mystérieux s’enchaîne. Des robots et des chercheurs renommés sont assassinés dans des circonstances étranges liées à des phénomènes naturels – feu de forêt, tornade extrêmement locale… Toutes les victimes sont retrouvées avec un ornement formant comme des cornes sur leur tête. Gesicht, un inspecteur robot appartenant à Europol est chargé d’enquêter sur l’affaire.

L’avis :Pluto est pour moi le manga à la fois le plus abouti et le plus prenant de cette année 2010. Bien sûr, les fans de Tezuka et de Urasawa ne me contrediront pas. Ce dernier, auteur de Monster et 20th Century Boy, a su reprendre a son compte l’univers conçu par Tezuka afin de nous donner un thriller intriguant et une réflexion poussée sur ce que pourrait être notre monde s’il y avait des robots dotés d’une intelligence artificielle. On ne peut pas, bien sûr, parler de ce manga sans faire un parallèle avec l’écrivain de science-fiction Isaac Asimov qui a, lui aussi, beaucoup théorisé sur ce thème (lire I, robot). Le graphisme d’Urasawa s’accorde parfaitement avec ce thriller rondement mené dans un monde où robots et humains co-habitent et où pourtant le mal semble attendre d’exploser se tapissant dans l’ombre pour tuer les robots et les humains qui souhaitent les protéger… A noter que Pluto repose sur l’adaptation de l’histoire originale de Osamu Tezuka « Le robot le plus fort du monde » (lire le tome 5 de l’anthologie Astro Boy édité par Kana )

Auteur : URASAWA Naoki (dessin) et TEZUKA Osamu (scénario)
Editeur : Kana
Nombre de tomes parus en France : 5
Nombre de tomes sortis au Japon : 8 (terminé)
Prix de vente : 7,35 €
Age conseillé : dès 14/15 ans.

BLUE EXORCIST

Le résumé éditeur :
Adopté dès son plus jeune âge par un exorciste de renom, Rin apprend un jour qu’il est le fils du mal incarné, quand son véritable père, Satan lui-même, apparaît pour l’emmener dans son monde. Mais impossible pour le jeune homme d’oublier tout ce qui lui a été enseigné jusqu’ici… Confronté à un adversaire invincible qui a consumé le seul homme à l’avoir jamais aimé, Rin fait alors le choix de combattre aux côtés des exorcistes, quitte à libérer, en dégainant l’épée de son père, la puissance démoniaque qui sommeille en lui !

L’avis :
Blue exorcist est une boule d’énergie assez plaisante. J’aime particulièrement sa fraîcheur et son humour. Il faut savoir que l’originalité de ce shonen repose aussi sur le fait qu’il est scénarisé et dessiné par une femme. Cela confère à ce manga une petit touche de poésie qui fait qu’on va au-delà d’un simple shonen de baston. Le personnage principal est attachant et une tête brûlée comme on les aime et on a envie à chaque tome de continuer l’aventure. Bref, je pense que ce petit peut aller loin, il mérite donc la place N°2.

Crédits :
Auteur : KATÔ Kazue
Editeur : Kaze Manga
Nombre de tomes parus en France : 3
Nombre de tomes sortis au Japon : 5 (en cours)
Prix de vente : 6,95€
Age conseillé : Dès 12 ans.

BAKUMAN

Le résumé éditeur :
Moritaka Mashiro possède un don évident pour le dessin. Il est secrètement amoureux de Miho Azuki. Akito Takagi, le meilleur élève de sa classe, écrit des scénarios et souhaite que Mashiro les transpose en manga. La lente ascension pour réaliser le meilleur manga jamais édité commence !

L’avis :
Oui, je sais, seulement la troisième place ! Parce que c’est Obata, il mérite pour certains la première place amplement, mais il y a Pluto et j’estime que Blue exorcist doit être mis en avant. Mais bon, depuis Death Note, j’attendais avec impatience qu’arrive dans nos contrées, Bakuman. Une fois de plus le duo Obha et Obata fonctionne à merveille dans un monde plutôt inattendu qu’est le monde de l’édition au Japon ! Nous y suivons les aventures de Mashiro et Akito qui souhaitent devenir mangaka. Bakuman est encore un manga assez bavard mais on prend plaisir à se plonger dans l’univers de la création d’un manga et les états d’âmes de ces adolescents qui souhaitent réaliser leur rêve. On y visite un peu aussi le studio de la Shueisha et du journal Jump ! Les personnages sont originaux et attachants et l’histoire derrière ces allures de simple shonen cache une critique des rouages de la société japonaise. Bref du pur plaisir.

Crédits :
Auteurs : OBATA Takeshi (dessin) et OHBA Tsugumi (scénario)
Editeur : Kana
Nombre de tomes parus en France : 4
Nombres de tomes sortis au Japon : 10 (en cours)
Prix de vente : 6,25€
Age conseillé : Dès 12 ans.

PANDORA HEARTS

Le résumé éditeur :
Oz Vessalius, 15 ans, est l’héritier d’un des quatre grands duchés du pays. Le jour de sa cérémonie de passage à l’âge adulte, des bourreaux masqués le précipitent dans un monde sombre et confus, l’Abysse, pour un crime dont il ignore tout. Dans cette prison à l’écart du temps, il rencontre Alice, une jeune fille aux pouvoirs mystérieux, qui lui propose de nouer un pacte pour l’arracher à ce cauchemar. Mais l’organisation secrète Pandora, qui a pour mission de lever le voile sur les mystères de l’Abysse, attend son retour de pied ferme…

L’avis :Pandora Hearts bien que considéré comme un shonen est un manga hautement ciblé pour les filles avec de beaux garçons torturés à qui il n’arrive pas forcement des choses très amusantes. C’est un manga assez sombre avec un mystère planant sur le héros. Pourquoi a-t-il été plongé dans l’Abysse ? Pourquoi son père le rejète-t-il ? Qu’est réellement l’organisation Pandora ? Bref on a notre lot d’interrogations et l’on plonge volontiers dans les profondeurs de cette histoire qui a mon avis nous promet moult rebondissements. Je les attends de pieds fermes.

Crédits :
Auteur : MOCHIZUKI Jun
Editeur : Ki-oon
Nombre de tomes parus en France : 4
Nombre de tomes sortis au Japon : 13 (en cours)
Prix de vente : 7,50€
Age conseillé : Dès 12 ans.

DENGEKI DAISY

Le résumé éditeur :
“Quoi qu’il arrive, je te protégerai.” Depuis la mort de son frère, l’unique parent qui lui restait, Teru vit seule, avec pour soutien moral, le téléphone portable que son frère lui a donné et sur lequel elle reçoit les mails d’un personnage mystérieux se faisant appeler “Daisy”. Un jour, pour une raison idiote, elle se retrouve à travailler au service de Kurosaki, le gardien du lycée aux allures de voyou. Mais ce vaurien n’aurait-il pas quelque chose à cacher à Teru ?

L’avis :Je finis ce top avec un shojo : Dengeki Daisy. On m’a conseillée ce manga quand je suis allée à la Japan expo et je me suis laissée convaincre, quoiqe moyennement emballée, et là surprise ! Comme quoi, il faut parfois se lancer dans l’inconnu. Le résumé est me semble-t-il un peu court pour expliquer les réels enjeux de ce shojo donc je vais devoir un peu développer. Les bases de l’histoire sont celles d’un shojo classique et pourtant c’est un homme qui dessine ! Si, si … Et il ne se cache pas sous un pseudonyme de fille pour dessiner ! (Petit clin d’œil au shojo Otomen édité chez Delcourt pour ce qui connaissent). L’héroine Téru est une jeune lycéenne têtue et mignonne qui fait partie des exclus car elle est pauvre. Bien qu’elle ait un caractère bien trempé et qu’elle soit loin d’être bête (elle est première de sa promo), elle n’attend que d’être sauvée par le prince charmant. Sauf que ce dernier — pourtant, un beau gosse du nom de Kurosaki — se montre comme un vrai tyran avec elle. Il l’appelle son «larbin» et a un sale caractère à la Tachibana (Lire le manga I’ll de Hiroyuki Asada édité chez Tonkam). Kurosaki a pourtant sous ses allures de brute un petit cœur qui bat pour Téru. Mais comme il est plus vieux qu’elle et que c’est la sœur d’un ami décédé, il préfère se comporter en vrai rustre pour ne pas tomber amoureux… Pour des raisons encore cachées, il refuse de dire qu’il est en fait « Daisy », le mystérieux correspondant avec qui communique Teru …

Bon bien sûr, tout ça cache effectivement quelque chose. Si le frère de Téru a confié sa sœur à Daisy/ Kurosaki c’est pour une raison bien précise que je ne peux hélas révéler sans tuer tout ce qui fait le sel de l’intrigue. En tout cas, l’histoire mélange avec brio les sentiments des personnages et surtout c’est fait avec humour et un pointe de poésie sans sombrer dans ce que je déteste : les histoires fleurs bleues et les « Je t’aime. Moi non plus ». Avec déjà 3 tomes de lus, je ne décroche pas donc c’est plutôt bon signe vu que je ne suis pas du tout shojo pour ceux qui ne l’auraient pas encore compris ! En tout cas lisez, vous serez sûrement agréablement surpris(e) par ce shojo.

Crédits :
Auteur : MOTOMI Kyousuke
Editeur : Kaze Manga
Nombre de tomes parus en France : 5
Nombre de tomes sortis au Japon : 8 (en cours)
Prix de vente : 6,95€
Age conseillé : A partir de 12 ans.

Le lexique pour les néophytes :

Shojo: manga pour jeune fille. Ce sont généralement des mangas conseillés pour les 10 à 15 ans.
Shonen: manga pour jeune garçon. Même remarque pour la tranche d’âge qu’avec le shojo.
Seinen: manga pour un public plus âgé. Le seinen est fait pour les jeunes hommes. Ce type de mangas est plutôt conseillé pour les 15 à 30 ans. Il existe également une catégorie pour les jeunes femmes : le josei.

Bien sûr, la tranches d’âges conseillés et les genres n’empêchent pas certains garçons de lire du shojo et les filles de lire du shonen ou des seinen. Ce ne sont que des catégories indicatives et donc il faut aussi prendre en compte les goûts de la personne et l’histoire proposée comme pour tous les livres en soi.

Bonne lecture !