Bleach : King of the kill (Tome 34)


Avant-propos

Nous voici déjà au tome 34 de Bleach !  Après un moment de pur flottement avec des combats à rallonge insignifiants, les derniers tomes reprennent le fil de l’histoire et nous replongent dans le pourquoi du comment de cette série. Le combat entre Grimjow et Ichigo et l’intervention de Ulquiorra dans les précédents tomes remettait déjà du baume au cœur en renouant avec du bon Bleach. Enfin, l’arrivée de la véritable forme de Nel (tome 33) est un rebondissement plus que judicieux et relance le suspens de cette série qui s’éloignait de son but originel.

Résumé des tomes précédents

Ichigo, Rukia, Ishida, Renji et Sado sont partis dans le Mundo Hueco (le monde des Espadas (1)) pour libérer Orihime, enlevée par Ulquiorra (sous les ordres de Aizen) afin d’utiliser son fabuleux don de régénérescence. Aussitôt dans ce monde, l’équipe se retrouve face à une grande résistance et doit se séparer pour livrer combat à plusieurs Hollows (2) de haut-niveau. Alors que ces derniers sont au plus mal (Sado et Rukia sont à terre)  les rescapés de l’équipe se débattent afin de rester en vie et poursuivre leur mission…

Un nouveau personnage fort

La révélation de la vrai force de Nel remet donc un peu de piment dans l’histoire et nous annonce des choses plus qu’intéressantes pour la suite et surtout nous donne, à nous lecteur,  un nouvel espada à mettre dans le hit des meilleurs personnages de Bleach avec Grimjow et Ulquiorra. Jusqu’à présent, Nel n’était présentée que sous la forme d’une petite fille sans défense. Mais sa véritable identité est bien autre et fait d’elle un des personnages les plus forts du Mondo Hueco et surtout un allié de poids pour Ichigo. Cette nouvelle information remet fortement la balance à égalité quant aux forces en présence et ne peut annoncer que du bon pour la suite.

Le tome salvateur

En effet, après des combats et des combats, la rescousse arrive enfin et ça fait du bien. L’arrivée tonitruante de Kenpachi et de Buyakua permet également de renouer avec les personnages qui faisaient le cœur des derniers tomes intéressants et nous redonne là aussi de l’espoir pour la suite de cette série. Enfin, plus que de retrouver des personnages du Soul Society (3), on assiste à la fin de ce tome à un revirement intéressant grâce à un duel plutôt bien trouvé entre le plus ignoble et bizarre des Shinigamis (4) — je nommerai Mayuri Kurotsuchi —  et son homonyme espada :  Szayel Aporro. Ce tome se termine donc sur un combat très très explosif avec même au passage une petite note d’humour (ce qui fait aussi du bien au milieu de toute cette baston).

En Bref…

Un tome qui renoue avec du Bleach comme on l’aime et donc qui devrait satisfaire les fans de la première heure et les réconcilier avec les errances de Tite Kubo. Errances qui entre nous soit dit en passant, sont dues à une demande éditoriale de la Shueisha (l’éditeur au Japon de Bleach)  et non du dessinateur lui-même qui a dû se plier aux ordres de sa maison d’édition. Mais heureusement l’histoire reprend enfin son cours. Donc restez au aguets, l’esprit Bleach est toujours là !


Petit lexique du monde de Bleach* :

(1)Espadas : Il s’agit de Hollows qui ont évolué . Ils sont doués d’intelligence et d’une très grande force. Ces derniers sont réunis sous le nom de Arrancars. Les Espadas (Epées en espagnol) sont les 10 meilleurs Arrancars du Mundo Hueco. Regroupés par Aizen (le traitre des Shinigamis) afin de détruire la Soul society, les espadas sont classés en fonction de leur puissance de 1 à 10. Le chiffre 1 étant destiné au plus fort d’entre eux.  Ainsi Ulquiorra est le numéro 4 ou encore Grimjow est le numéro 6 ect…

(2)Hollows : Les Hollows sont des âmes déchues que les Shinigami n’ont pas réussi à mener à la Soul Society. Ces âmes perdent leur coeur et deviennent des Hollows. Ces derniers passent leur temps à dévorer les âmes des humains . Seuls un Shinigami peut venir à bout des Hollows car il faut une grande force spirituelle pour les combattre.

(3)Soul Society : Il s’agit d’un monde parallèle à celui des humains. Ce monde est peuplé de Shinigami et d’âmes qui étaient auparavant des humains. Quand ces derniers meurent, ceux-ci se transforment en âme et restent parfois dans le monde jusqu’à ce qu’un Shinigami vienne pratiquer le rituel appelé « Enterrement de l’âme » sur lui.

(4)Shinigami : Les Shinigami (littéralement Dieux de la mort) sont des esprits vivant dans un monde parallèle à celui des humains nommé la Soul Society, et plus particulièrement dans le Seiretei (Lieu où vivent plus précisément ces derniers). Il n’y a que très peu d’humains qui connaissent l’existence de ce monde et ils sont généralement incapables de voir un Shinigami (ou un Hollow) venus dans le leur. La fonction élémentaire du Shinigami est d’assurer la paix générale et le bon fonctionnement des deux mondes.

* Petit lexique extrait en partie du site Bleachweb

Bleach de Tite Kubo
Éditions Glénat
Collection Shonen Manga
Prix éditeur du tome : 6€50


[et_bloom_inline optin_id="optin_2"]