Ah! Là bas Ma’, l’herbe est bleue

J’avoue avoir d’abord été attiré par l’affiche du film et par la rumeur d’une bande originale excellente. Mais Alabama Monroe (The Broken Circle Breakdown en VO) de Felix Van Groeningen ne se résume pas qu’à ça, c’est un véritable raz de marée d’émotions, de beautés et de musique Country Bluegrass.

L’histoire est un mélodrame, dure et sans concessions, depuis Le tombeau des lucioles ou Lorenzo, j’ai rarement été aussi ému par un film. La façon dont la maladie est traitée, la rencontre du couple, l’avant et l’après, tout est bouleversant et la narration déconstruite aide beaucoup à l’immersion dans ce film.

On est d’abord assommé par le destin cruel et tragique de cette famille, mais l’âpreté s’efface derrière la magie de la musique country, magnifique et pure. Alabama Monroe est l’adaptation d’une pièce de théâtre au succès phénoménal chez nos amis Belges. Vus les qualités du film, on ne peut qu’imaginer la force de l’œuvre originale. Le prénom, même s’il était très bien dans la catégorie « Film adapté d’une pièce de théâtre », peut aller se rhabiller.

Le film est en flamand, qui, comme le néerlandais, n’est pas une langue très douce à l’oreille, mais malgré cela, je ne peux que recommander ce film, les acteurs sont géniaux, tout en justesse et en sobriété. On apprécie les moments d’intimités qu’il soient tendre, râpeux ou durs et le réalisme qui se dégage du film est assez bluffant.

Laissez vous tenter, vous apprécierez à coup sûr.

Alabama Monroe de Felix Van Groeningen
avec Johan Heldenbergh, Verlee Baetens et Nell Cattrysse
sorti le 28 août 2013

[et_bloom_inline optin_id="optin_2"]