Bordeaux Rock fête ses 10 ans

Dès demain, et pour toute la semaine, 10 salles et cinéma, concert et d’exposition bordelais accueilleront la nouvelle édition du festival Bordeaux Rock. 10 lieux de culture pour fêter les 10 ans de ce festival bien ancré dans l’agglomération bordelaise.

Pour les retardataires qui ne connaitraient pas encore Bordeaux Rock, association organisatrice du festival du même nom, donc, petit rappel. L’association débute son aventure en 2004, et organise dans la foulée sa première soirée à la Rock School Barbey, rapidement suivie de l’édition du livre Bordeaux rock (1970-2005) : 50 ans d’histoire du rock à Bordeaux et sa région, publié chez le Castor Astral. S’en suivent 10 années de partenariat avec les acteurs de la culture locale : 239 groupes locaux seront programmés en 10 ans, sans compter les têtes d’affiche internationales, 21 CD regroupant compilations & albums originaux seront édités, les salles accueillant les concerts se feront plus nombreuses (10 aujourd’hui), et les spectateurs aussi (30 000 spectateurs en tout, pas mal !). Forte de ces succès, Bordeaux Rock crée les éditions Teenage Rock du festival, puis les étés rock, puis le French Pop en 2013.

Le programme

Une bonne raison de fêter les 10 ans du Festival, donc. Comme toujours, le festival met un point d’honneur à nous faire découvrir groupes locaux tout en célébrant le patrimoine du rock à Bordeaux, le tout saupoudré de quelques groupes internationaux. De notre côté, on retiendra 3 soirées particulièrement alléchantes.

Soirée d’ouverture

La soirée d’ouverture se fera, une fois n’est pas coutume, à l’Utopia. Pour la première fois de son existence, Bordeaux Rock ouvre sa programmation au cinéma en proposant une double diffusion. Pour commencer la soirée, Nous, les enfants du rock, une réalisation de Michel Vuillermet, nous emmènera dans les années 80 du rock français. Todos somos Ramones, réalisé par Andres Alvarez et Luc Magnant, une réflexion sur l’héritage des Ramones, sera diffusé pour clôturer la soirée. Entre les deux projections, le public pourra assister à une rencontre avec les réalisateurs des deux films, ainsi que Francis Vidal, de l’association Allez les filles, et José Ruiz, journaliste rock et ancien membre du groupe Stilettos.

Mardi 21 janvier | Soirée d’ouverture de Bordeaux Rock
Cinéma Utopia | Projection-débat
21h00, 6€50 complet

Exposition

Le lendemain, le festival confirme l’ouverture de son programme sur les arts graphiques, en proposant le vernissage de l’exposition « 10 ans de rock à Bordeaux ». L’expo, gratuite, sera dévoilée à la Galerie 5UN7 : photographies, affiches et archives du festival pour une immersion dans la scène rock bordelaise, le tout accompagné d’un DJ set .

Mercredi 22 janvier | « 10 ans de rock à Bordeaux »
Galerie 5UN7 | Exposition
19H00, gratuit

Bootleg

Vendredi, le Bootleg accueillera une jolie soirée pop. Au programme, les bordelais John & the volta, suivis de Moon, qui dévoilera pour l’occasion son nouvel album All is fine. Et pour finir en beauté, la pop mélancolique de Cass Mccombs. De quoi faire décoller nos oreilles en douceur.

Vendredi 24 janvier | Bootleg
Bootleg | Concert
21H00, 9€ à 12€ le pass soirée

[et_bloom_inline optin_id="optin_2"]