Bordeaux Rock, treizième

Depuis désormais douze ans, le Festival Bordeaux Rock nous permet de débuter l’année du bon pied. 2017 ne dérogera pas à la règle & l’association nous proposera, quatre jours durant, la crème de la crème du rock bordelais & français, avec quelques pépites internationales en prime. Nos morceaux choisis de cette programmation.

Gimme Danger

Le festival débutera par la désormais traditionnelle soirée à l’Utopia de Bordeaux. Au programme, la projection en avant-première du documentaire Gimme Danger de Jim Jarmusch, retraçant la folle histoire des Stooges et de leur fantasque figure de proue, Iggy Pop. Une belle manière de commencer la semaine.

Iggy Pop dans Gimme Danger

Gimme Danger, Iggy Pop – © Low Mind Films

Gimme Danger de Jim Jarmusch
1H48, USA
Sortie le 1er février 2017
le 25 janvier à l’Utopia de Bordeaux

 

Rock en ville

On enchaine le lendemain avec la soirée Rock en ville. Comme toujours, des groupes du cru, programmés dans les salles et les petits clubs indépendants de Bordeaux. De cette programmation foisonnante, on retiendra :

The Wylde Tryfles
Un rock garage jouissif inspiré des 60’s qui s’écoute – très – fort & nous file une irrépressible envie de danser.
Wunderbar , à partir de 19H30
Écouter The Wylde Tryfles sur Bandcamp

Blackbird Hill
Si vous nous faites le plaisir de nous lire depuis quelques temps déjà, vous savez que ce duo était notre coup de cœur 2015. Un rock brut mâtiné de blues qui fleure bon le road-trip.
Quartier Libre, 20H
Écouter Blackbird Hill sur Bandcamp

Crazy Dolls and the bollocks
Un groupe à l’imagerie horror-burlesque et au son rockabilly.
Bar-tabac Saint-Michel, à partir de 20H30
Écouter Crazy Dolls and the bollocks sur Bandcamp

Big Meufs
Un bon gros son punk réjouissant pour une soirée aux accents de Riot Grrrls.
La Cueva, 21H00
Écouter Big Meufs sur Bandcamp

Rougegorgerouge
Un rock instrumental aux accents de noise et de transe. Leur Hypersomnia est  difficile à placer dans des cases – et c’est tant mieux – si ce n’est celle de l’album réussi.
VOID, à partir de 21H
Écouter Rougegorgerouge sur Bandcamp

Sam Fleisch
Une petite pause folk pour reposer vos oreilles. Un joli songwriting & des mélodies folks du genre sombre & lo-fi.
La Tencha, à partir de 21H30
Écouter Sam Fleisch sur Bandcamp

Queen of the meadow
Une autre pépite folk pour finir la soirée en douceur & redescendre tranquillement. Envoutant
El Chicho, 21H30
Écouter Queen of the meadow sur Bandcamp

Cold wave au VOID

Soirée indus-coldwave le vendredi soir, au VOID. Outre la présence des groupes bordelais B.E.D & Strasbourg, comme leurs noms de l’indique pas on notera la présence en fin de soirée des parisiens de Rendez-vous. Leurs deux premiers EP ont affolé les amateurs de post-punk, en faisant de dignes représentants de la coldwave frenchy. En attendant la sortie prochaine de leur premier LP, ils seront sur la scène du VOID.

Photo du groupe Rendez-vous

Rendez-vous
27 janvier 2017, à partir de 22H
VOID
Écouter Rendez-vous sur Bandcamp

Clap de fin à l’I.BOAT

Samedi, direction l’I.BOAT pour finir la semaine sur une soirée post-punk, avant de filer sur le dancefloor du bateau pour une nuit troppicale. Après le vernissage de l’exposition de la coréenne-bordelaise-d’adoption Seewon Jung, présentant une série de portraits-hommage de musiciens, on enchainera sur la coldwave – encore – de Monsieur Crâne et le synthpunk de Vidéodrome. Mais le clou de la soirée sera la présence des anglais Eagulls. Un post-punk façon Cure, en plus bruyant. Une bonne manière de se défouler pour terminer ce Bordeaux Rock.

Eagulls
28 janvier 2017, 22H
I.BOAT

 

 

 

[et_bloom_inline optin_id="optin_2"]