Let’s Go on !

Bon, OK, c’est avec une saison de retard que j’ai découvert Go on (enfin, les deux premiers épisodes), dont le personnage principal est interprété par Chandler Bing… heuuu Matthew Perry, resté chez nous depuis quelques années indissociable de son personnage dans la-série-culte-dont-vous-aurez-deviné-le-nom-sans-même-que-je-la-nomme.

Il nous revient sous les traits de Ryan King, journaliste sportif qui reprend le travail après le décès de sa femme. Cela manquerait un tantinet d’intérêt si ce n’était pas seulement un mois après ce triste évènement et que notre loustic traverse une période de déni total de sa douleur. Son patron ne lui donnant pas d’autre choix sinon celui d’être viré, il se retrouve contraint et forcé d’intégrer un groupe de parole.

Dans ce groupe évolue une galerie de personnages divers et variés, tous là pour affronter un deuil (humain ou félin) grâce à l’aide d’une thérapeute qui œuvrait dans un tout autre domaine… De séances de câlins ou par d’autres méthodes plus personnelles, chacun apprend les uns des autres pour surmonter le deuil auquel il/elle a à faire face.

Free hugs !

Free hugs !

Le pilote est pour le moins accrocheur tant on voit un potentiel absurde digne de la série Community et nous donne de quoi s’attacher aux personnages, même si au départ c’est le nom de son principal interprète qui vend la série. Le tout donne une série douce-amère qui donne envie d’en voir plus, tout du moins la fin de la première saison car à l’heure actuelle, nul ne sait s’il y en aura une deuxième…

Site officiel de la série avec toutes les infos utiles ici

Edit : malheureusement, NBC vient d’annoncer l’annulation de la série, faute d’audience suffisante. Il n’y aura donc pas de saison 2.