H. R. Giger n’est plus…

Triste nouvelle que celle que nous avons apprise ce matin. H.R. Giger est décédé ce lundi 12 mai des suites d’une grave chute, à l’âge de 74 ans.

Né en 1940, Hans Rudolph « Ruedi » Giger était un artiste suisse multidisciplinaire mondialement connu pour être le créateur du style « biomécanique » ainsi que le « père » de la créature du film Alien de Ridley Scott sorti en 1979. Son travail sur ce dernier lui valu de partager l’Oscar des meilleurs effets spéciaux l’année suivante. Il fut de nouveau approché par Ridley Scott en 2010 pour œuvrer sur la « prequel » d’Alien, Prometheus. Giger était aussi à l’origine d’un autre monstre cinématographique bien moins connu, celui du film Species (La Mutante) sorti en 1995.

Son travail ne se limita cependant pas uniquement au cinéma. Illustrateur et sculpteur de talent, il effectua de nombreuses collaborations dans le monde de la musique. Outre le fait d’avoir désigné le célèbre pied de micro de Jonathan Davis, le chanteur de KoRn, et d’avoir créé des décors de scène pour Mylène Farmer, il a travaillé sur des pochettes d’albums tels que le mythique Brain Surgery Salad (1973) du groupe de rock progressif Emerson, Lake & Palmer, Danzig III : How the Gods Kill (1992) du groupe Danzig ou encore To Mega Therion(1985) du groupe de Black Metal norvégien Celtic Frost. Pour les amateurs de rock nippon, il est à l’origine du « masque » présent sur la pochette du premier album solo de hide (défunt guitariste de X JAPAN), Hide Your Face(1994).

H.R. Giger était un artiste hors-normes, polyvalent et extrêmement créatif. Sans aucun doute l’un des plus grands et des plus influents du XXe siècle. Alors si vous en avez l’occasion, je ne peux que vous conseiller de visiter le HR Giger Museum. Ouvert en 1998, ce musée présente la majorité des œuvres (peintures, sculptures, dessins,…) de l’artiste et offre une vision globale de son fascinant univers sombre et fantasmagorique débordant de symbolisme et d’érotisme.

Salut l’Artiste !