Les néo esclaves de Big Brother

Après le film sur Facebook, alors que le film sur Steve Jobs est en tournage avec Ashton Kutcher, voici venu le film sur Google.

Les stagiaires (The internship en V.O.) de Shawn Levy (qui par un heureux hasard est aussi le réalisateur de Real Steel) avec Owen Wilson, Vince Vaughn et Rose Byrne est un spot de pub de 2 heures pour le géant d’Internet. Sous des allures de comédie très balisée et cousue de fil blanc, on rigole bien mais on frôle par moment l’hagiographie.

Tout dans le film est à la gloire de Google, et alors que personnellement je n’utilise que Chrome, les Docs, possède un portable Android et un ChromeBook, j’ai eu l’impression que l’entreprise de Mountain View venait d’envahir un nouveau secteur de ma vie et que la loi antitrust devrait s’appliquer pour moi.

Owen Wilson joue encore le dragueur au grand cœur brisé qui emballe la belle du film malgré une patate au milieu du visage, un message d’espoir à tous les complexés. Vince Vaughn, qui a coécrit le scénario, joue très bien le dinosaure technologique qui assomme tout le monde avec sa tchatche de camelot.

Le film s’avère être bien ancré dans un contexte de crise avec ce message d’espoir pour ceux qui veulent se reconvertir, il y a de bonnes blagues, le choc des cultures entre les petits geeks et les deux grands (vieux) dadais fonctionne assez bien.

Si on laisse de coté le fait que Google, le meilleur employeur du monde, est trop présent et écrase de sa Googliness tout le film, c’est un bon divertissement pour tous les fans et moins fans du duo Wilson/Vaughn qui avait fait des étincelles dans Sérial Noceurs.

Gloire à toi ô big brother !

[et_bloom_inline optin_id="optin_2"]