Menstrueux

Revoilà la chaleur caniculaire après que les orages se soit chargés de nous rappeler qu’on était pas les patrons en transformant les rues en piscines. S’il vous prend alors l’idée des vous rafraîchir dans un cinéma, et si vous succombez pour un de ces petits métrages indépendants que l’on appelle couramment blockbuster, vous prendra alors peut être une  sensation de redite, voire la vague sensation de toujours revoir le même film, sauf si vous allez voir une oeuvre conseillé par Mandorine bien entendu. Et si en sortant vous avez une petite faim, n’oubliez pas, si vous aller grignoter quelque chose dans un bouiboui, que prendre en photo sa nourriture s’appelle de la foodporn (oui, nous sommes en été et ce mot n’avais pas encore été abordé en ces colonnes, voici l’oubli réparé), et que le mauvais cliché susceptible de filer une grippe intestinale à tout observateur est passible de prison (ou de tumblr).

Pour finir en beauté, voici une petite vidéo qui saura, j’en suis sûr, provoquer sa petite polémique. Car elle concerne un sujet aussi naturel que tabou, celui des heu… hmmm…haan…. de la floraison des dames, les anglais, les menstruations, les règles quoi. En effet, habitués aux pubs d’hygiène intime féminines si elliptiques que parfois le message se perd, il est rafraîchissant de voir qu’il y a encore des réclames (sur internet et Youtube certes, pas sur les grandes chaînes) qui parlent de façon directe et amusante de la menstruation. Tout ça pour le site web marchand HelloFlo, surnommé “l’Amazon du tampon”, qui livre par correspondance serviettes, tampons et… bonbecs.

[et_bloom_inline optin_id="optin_2"]