If Jesus was a punk

Ce n’est pas que je voue un culte au punk, mais par hasard du calendrier et goût pour les rebelles et autres anticonformiste, cette semaine je vais rester dans le no future pour vous parler de Punk Rock Jesus de Sean Murphy. Période de Noël oblige, évoquer une bande-dessinée qui met en scène l’enfant Jésus est très à propos.

Punk Rock Jesus raconte comment une société qui produit de la télé-réalité va cloner Jésus Christ grâce au Saint-Suaire pour diffuser sa vie à la télévision. Du casting de la nouvelle Vierge jusqu’à la crise d’adolescence du jeune Chris (moins lourd à porter que le pedigree du fils de Dieu) rien ne nous est épargné. Mais c’est aussi l’histoire de Thomas, un ex-membre de l’IRA, qui cherche à se racheter de ses exactions passées.

Sean Murphy, l’auteur de ce roman graphique, est un jeune auteur de bande-dessinée états-unien qui signe ici un véritable chef d’œuvre en puissance. Le dessin est excellent, l’histoire est passionnante et le sens de la narration est à la hauteur.

Le récit aborde des thèmes tel que les guerres des religions, la foi, l’agnosticisme, le fanatisme, l’athéisme, le clonage, le destin, l’identité, la rédemption, le pouvoir des médias, le phénomène de la célébrité et la musique punk.

Punk Rock jesus est profondément iconoclasteet rock’n’roll mais surtout terriblement génial à lire. Loin d’être donneur de leçon, ce roman graphique laisse le lecteur se faire son opinion sur ces sujets plus que brûlants et polémiques.

Que ce soit pour la qualité du dessin, le brio de l’histoire ou la profondeur qui s’en dégage, ne ratez surtout pas Punk Rock Jesus, c’est une claque, une raclée, un pavé dans la mare quand il y en a marre des bien pensants. Jouissif.

Punk Rock Jesus de Sean Murphy
Urban Comics
232 pages, 19€

[et_bloom_inline optin_id="optin_2"]