Seconds en pense

Il est maintenant de notoriété publique que chez Mandorine on a de la suite dans les idées et qu’on aime parler des auteurs qui ont la classe, donc certains nom reviennent souvent. Parmi nos chouchous, on compte Bryan Lee O’Malley, l’auteur de la série best-seller Scott Pilgrim qui a été adapté au cinéma. O’Malley revient cette année avec un roman graphique intitulé Seconds, et pour ne rien vous cacher, c’est toujours aussi bon.

Scott Pilgrim traitait du passage de l’adolescence à l’âge adulte avec ce style complètement décomplexé et déjanté entre bande-dessinée indépendante nord-américaine et manga.
Seconds est un peu plus mûr dans son sujet puisqu’avec un même style graphique, l’histoire est celle de Katie, une chef trentenaire un peu fofolle, qui, malgré le succès du restaurant dans lequel elle travaille, souhaite en ouvrir un second qui lui appartienne.

Entre crise de la trentaine, amourettes, ex-petit-copain, accidents, amitiés, contretemps et retour dans le temps, le titre du roman graphique prend de multiple sens.

Ouvrir un second restaurant, choisir la liste des seconds plats, prendre un second partenaire, les secondes avant un drame, se donner une seconde chance avec son ex, avoir un premier ou second choix d’emplacement pour le restaurant ou tout simplement avoir une seconde chance pour changer les erreurs de parcours de la vie, les interprétations sont nombreuses.

Tout comme Scott Pilgrim le point de départ de Seconds est assez réaliste mais très vite l’humour et le fantastique s’immiscent dans le récit quand Katie a la possibilité de revivre les moments tragiques et critiques de sa vie récente.

Je n’en dis pas plus, mais on oscille entre Un jour sans fin, L’effet papillon et Bridget Jones. On rigole beaucoup, on réfléchit, on rêve et on passe surtout un excellent moment à lire d’une traite les plus de 300 pages de ce roman graphique très frais (Canada oblige).

Seconds de Bryan Lee O’Malley
chez Dargaud
Sortie le 30 Octobre 2014
20 € environ

[et_bloom_inline optin_id="optin_2"]