Festival VIE SAUVAGE – Collection Été 2015


J’ai pu assister récemment à la conférence de presse du festival Vie Sauvage à la librairie Mollat, cadre hautement bordelais. Ce qui a donné lieu, non sans humour, à un « Qui est-ce ? » hardcore où tous les hommes présents étaient des barbus à lunettes, moi y compris. Une ambiance décontractée et résolument jeune.

Je n’ai appris l’existence de ce festival que depuis le mail de notre rédac’ chef, donc, hormis un aspect esthétique que je qualifierai entre Alt-J et The Sound You Need, je n’avais aucune idée de ce qu’était le festival.

Vie Sauvage

Suite à une courte présentation de Louis et de FX, deux des créateurs de Vie Sauvage, on peut clairement dire que la volonté du festival est d’inciter la population à découvrir le patrimoine de Bourg, ville authentique de l’estuaire de la Gironde, avec son architecture et ses vignobles. Un programme hédoniste pour jeunes adultes se dévoile et invite à un voyage des sens sur trois jours pendant une période estivale qui profite bien entendu à un moment de détente entre amis sur les différents sites qu’offre la ville, à seulement une demi-heure de Bordeaux.

Étalé sur trois jours, Vie Sauvage accueille le monde de la musique en vogue dont les acteurs locaux. Lors des années précédentes, le festival a eu le plaisir d’accueillir Fakear, Odezenne, Feu! Chatterton, Fauve, ou encore mes petits chouchous d’A Call at Nausicaa. Autant vous dire que tout ça a de quoi séduire. Cette année, on nous promet, en plus des artistes qui ont le vent dans le dos, dont le très mystérieux « anonyme » d’Outre-Manche dont la révélation va bientôt tomber, le passage de la Blogothèque, collectif parisien d’amoureux de la musique que je vous conseille chaudement de suivre : ils ont sublimé nombre d’artistes sous l’œil de leurs caméras, j’ai pu découvrir Saint Paul & The Broken Bones de cette manière.

Sur place, nous avons eu la chance de rencontrer le singulier Jean-Baptiste du groupe StaticObserver. Artiste touche-à-tout, il se spécialise sur scène dans les œuvres sons & images avec un instrument de son cru : l’E-Plays. Une voix de tête chaleureuse façon Thom York posée sur des notes longues, froides et envoûtantes. C’est à mon avis, une très bonne trouvaille. Au même titre d’ailleurs qu’un certain Thylacine que les responsables du festival nous promettent comme le groupe montant de cette année 2015.

Hugger – Mugger – StaticObserver

Sand – Thylacine

On pourra aussi retrouver, pendant ces trois jours, de quoi se restaurer, s’émerveiller et même se détendre. Piscine, parties de pétanques, un Côte de Bourg à la main et le cadre somptueux de Bourg en arrière-plan . Le mieux est encore d’aller faire un tour sur le site pour se rendre compte du potentiel : programmation et photos vous y attendent.

Ma curiosité me poussera très certainement à faire un tour en terre bourquaise en juin prochain.

Vie-sauvage-325

Festival Vie Sauvage
Du 12 au 14 juin 2015
Entrée libre, concerts et dégustations : environ 20 €