In the Mud for Loves


Après Shotgun Stories et l’ultra-acclamé Take Shelter, Jeff Nichols revient cette année avec Mud, sur les rives du Mississippi. Ce nouveau film n’a pas la même intensité que le précédent mais il s’inscrit dans une sorte de mythologie américaine des plus fascinantes.

mud affL’histoire est celle d’Ellis, un petit gars de l’Arkansas, il vit sur les rives du Mississippi avec ses parents. Lui et son meilleur ami Neckbone découvrent un bateau dans un arbre lors de l’une de leurs escapades sur le fleuve. Sur le petit îlot où est perché le bateau, ils font aussi la rencontre de Mud, un homme mystérieux qui requiert leur aide.

Entre histoires d’amour, tensions familiales, crise, meurtres, dangers du fleuve et de sa faune, Ellis expérimente la vie et grandit sous nos yeux.
Le film s’inscrit clairement dans les catégories voyage initiatique et film de fleuve. On retrouve cette nostalgie du passage de l’enfance à l’adolescence de certains films de Spielberg, on pense forcément à Stand By Me de Rob Reiner, adapté de la nouvelle de Stephen King, mais c’est bien évidemment Mark Twain qui vient immédiatement à l’esprit.

Entre Tom Sawyer et Huckleberry Finn, on ne peut pas passer à coté quand il est question comme ici, d’aventures, d’amourette, de fugitif et d’apprentissage de la vie par des garçons autour du Mississippi. Les parallèles entre le film et les romans de Mark Twain sont nombreux et tout à fait bien intégrés dans un hommage subtil et malin. On retrouve dans le film cette dimension picaresque, le coté effrayant voire monstrueux du monde des adultes et cette notion de fuite. Les adultes sont vus comme un danger, une menace digne de celle que représente le faux prêcheur de La nuit du Chasseur de Charles Laughton.

Mud m’a aussi fait penser au film Les bêtes du Sud Sauvage par son coté aquatique, white trash/redneck par moment, mais surtout pour le voyage initiatique des personnages.

mud sam shepEt parce que le personnage de Mud est assez obsessionnel et que le film se déroule sur un fleuve, une comparaison assez vague avec Apocalypse Now et Au cœur des ténèbres m’a également traversé l’esprit.

Au casting du film on retrouve Michael Shannon, acteur fétiche de Jeff Nichols, mais aussi le vétéran Sam Shepard, le jeune Tye Sheridan (vu dans Tree of Life), Ray McKinnon, Reese Witherspoon et Matthew McConaughey dans le rôle-titre. Tous sont excellents et font beaucoup pour l’ambiance et la qualité du film.

Un bon film indépendant à voir si on aime les récit sur l’adolescence dans une ambiance poisseuse, moite et inquiétante comme la vie au bord du fleuve Mississippi peut l’être.


Mud de Jeff Nichols 1 mai 2013 Avec Matthew McConaughey, Reese Witherspoon, Tye Sheridan