Les nuits magiques

Affiche

Le Festival des nuits magiques est un festival de courts métrages. Le cinéma « Le Festival » de Bègles, premier cinéma français spécialisé en cinéma d’animation et effets spéciaux, a organisé encore cette année la 19° édition du 4 au 13 décembre. La compétition se compose de 5 catégories, chacune étant diffusée pendant une séance cinéma. Une fois la séance terminée, le public vote pour son court métrage préféré.

Cette année encore, les courts proposés étaient de qualité et la fréquentation était en hausse.

Les catégories du festival :
- contes modernes
- humour adulte
- fantastiques
- curiosités
- inclassables

N’ayant pu assister aux 2 dernières catégories, je n’ai pu me faire une idée plus précise.

Au niveau des courts-métrages, nous en avions provenant de tout pays comme la France, mais aussi Israël, Canada, Suisse, Argentine, Angleterre, Belgique, Croatie, Etats-Unis, Espagne, Pologne, Japon ou encore Portugal. Sur le type de court métrage, il y en avait pour tous, autant en image de synthèse, qu’en 2D ou sous forme de dessin animé voir en papier découpé et en marionnette. Lors de la dernière séance, gratuite, permettant de voir les films du palmarès, un grand nombre de personnes sont venues voir ou revoir les films primés et chaque court métrage était suivi d’un tonnerre d’applaudissement prouvant que le public adore ce type de film et récompensant en même temps le travail des réalisateurs.

Au palmarès, dans la catégorie « contes modernes », le public a choisi Les anges déchets du canadien Pierre Trudeau, un film en image de synthèse dont vous pouvez voir ici un extrait ainsi qu’un résumé et des images. On pourrait le voir comme « un documentaire animalier mais sans animaux ». Pour « l’humour adulte », les spectateurs ont choisi Ex-Et des français Bargeton, Froment, Lasfas et Gracia, un court métrage en image de synthèse montrant les tribulations d’un enfant sur une autre planète ne rentrant pas dans les cadres fixés avec à la fin une surprise (permettant de répondre à une question que les enfants posent souvent). On peut voir le court en entier ici. En « fantastique », le court métrage primé est Fard des français Luis Brileno et David Alapont qui est un mélange de techniques. Dans un monde futuriste, un homme se retrouve confronté à une dure réalité. On peut le visionner en intégralité ici. Dans la catégorie « curiosités », Muto de l’italien Blu fut plébiscité par le public. Ce court métrage est un film de peinture sur mur donnant vie au dessin mais aussi racontant une histoire. On ne peut qu’être impressionné par la technique déployée mais aussi le temps passé pour le réaliser. On a la possibilité de le voir sur youtube. Dans la dernière compétition, celle des « inclassables », le choix s’est porté sur Signalis du suisse Adrian Flückiger. Ce film d’animation de marionnettes raconte l’histoire d’une belette vivant dans un feu rouge et devant chaque jour s’occuper du bon fonctionnement du feu en faisant passer les couleurs.

En plus du vote du public, il y avait 3 votes du jury. Le vote du jury sénior c’est porté sur le film français de la catégorie « inclassable », Le bûcheron des mots de Izù Troin. Ce film en 2D raconte l’histoire d’un bûcheron abattant des arbres à lettres et en replantant vivant dans un monde où les livres sont la nourriture mais que certains livres de poèsies sont bannis et ceux les lisant sont assaillis par un tel plaisir qu’ils en sont marqués. On peut voir un trailer de ce super court métrage sur dailymotion. Le vote du jury jeune a été sur le film « conte moderne », Me and my monster du suisse Claudia Röthlin. Cette histoire en animation de marionnette raconte la vie d’une jeune fille ayant peur des monstres. Il y a enfin le vote des scolaires. Ces derniers ont choisi Sous un coin de ciel bleu des français Arnaud Demuynck et Cecilia Marreiros Marum de la catégorie « conte moderne ». Ce conte se passe dans un royaume bleu où l’on découvre la vie d’une servante de la princesse. Tout se passe en chanson sur des rythmes sud-américains. Vous pouvez voir un morceau sur dailymotion.

Si vous voulez passer une bonne après-midi en vous faisant une séance cinéma, je ne peux que vous conseiller l’an prochain d’aller assister à ce festival qui à le mérite de proposer quelque chose de différent.

Pour plus d’information, allez sur le site du festival.

Vous pouvez aussi aller sur le site du cinéma « Le festival ».


Commenter l'article

Suis-nous par ici !

Mandorine en séries

Mandorine fête ses 5 ans Court voyage au cœur de la musica pop made in spain Olympiades britanniques en séries Porno & Cinéma