5 cm per second – Makoto Shinkai


Makoto Shinkai est un réalisateur de film d’animation japonais. Il est également doubleur pour ses films et graphiste pour jeux vidéo. En 1999, Shinkai réalise Kanojo to Kanojo no neko, court-métrage de cinq minutes en noir et blanc, plusieurs fois primé. En 2001, il quitte son emploi et commence à travailler sur The voices of the distant star, qui nécessitera sept mois de travail. Il sera suivi en 2004 de La Tour au-delà des nuages, un long-métrage lui aussi récompensé par de nombreux prix, puis par 5 cm per second, film d’une heure composé de trois court-métrage.

Kazé a choisi de mettre Makoto Shinkai à l’honneur en sortant un très joli coffret DVD centré sur 5 cm per second, mais comprenant aussi The voices of the distant star et plusieurs bonus, dont des interviews du réalisateur et son premier court-métrage, Kanojo to Kanojo no neko.

Voices of a distant star

Dans un futur proche, l’humanité a colonisé plusieurs planètes. Mais les colonies sont bientôt attaquées par des extraterrestres inconnus. Les Nations Unies décident d’envoyer des patrouilles dans l’espace, pour les localiser et les combattre. Mikako et Noboru sont deux collégiens, amoureux l’un de l’autre et se réjouissant d’entrer dans le même lycée à la rentrée. Mais, grâce à ses capacités exceptionnelles, Mikako est choisie pour entrer dans l’élite qui sondera l’espace à la recherche des ennemis de l’espèce humaine. Séparés par des milliers de kilomètres, tous deux s’envoient des SMS pour tromper le manque. Mais, dans l’espace, les messages mettent du temps à parvenir. Plus Mikako s’éloigne de la Terre, plus la communication est compliquée.

On retrouve dans le tout premier film de Makoto Shinkai toute la prouesse technique dont il sait faire preuve. Des graphismes sublimes, un chara-design qui, s’il n’est pas encore au summum de ce que sait faire aujourd’hui le réalisateur, était déjà très prometteur. Et sur fond d’une guerre difficile à comprendre, le thème de la distance entre deux êtres, thème cher à Makoto Shinkai. The voice of a distance star est un très joli court-métrage. Beau et triste, il présageait déjà de 5 cm per second, le second film présent sur ce coffret DVD.

5 cm per second

5cm per second suit le cheminement de Takaki et Akari, deux enfants un peu solitaires, que l’amour de la lecture a rapprochés. Ils deviennent rapidement inséparables, parlent des livres qu’ils ont lus, font face aux moqueries de leurs camarades, et croient qu’ils seront toujours ensemble. Un jour, Akari déménage. Leur histoire continue donc par courrier. Puis c’est au tour de Takaki de déménager, à l’opposé total de l’endroit où se trouve Akari. Il décide de lui rendre visite une dernière fois avant de partir…

L’histoire est assez simple, voire simpliste, mais l’essentiel n’est pas dans le scénario. 5cm per second parle du temps qui passe, de la distance, de ce qui éloigne les gens les un des autres, des regrets que l’on peu ressentir à ne pas avoir osé. Quoi qu’il arrive, la vie de Takaki est rythmée par celle d’Akari, par l’attente de ses lettres, l’attente de la revoir. Lorsque les lettres cessent, le spleen s’installe. Ils vivront leur vie chacun de leur côté, leur histoire devenant un simple souvenir. Adulte, Takashi devient un homme blasé, qui avance sans réel but, sans sourires. Se souvenant de ses moments de bonheur, il cherche dans chaque silhouette, dans chaque lieu, le visage d’Akari.

Comme toujours chez Makoto Shinkai, les images sont magnifiques. Le graphisme du film, très doux, atténue la réalité parfois difficile à laquelle doivent faire face les personnages. Des personnages très banals, en un sens, mais c’est ce qui touche. Car l’histoire en elle-même est l’histoire de n’importe qui. Ici, point de personnages au caractère qui se démarque, de cris, de drames. Simplement une mélancolie qui s’installe, durable. On notera le souci du détail de Makoto Shikai dans les lieux abordés: la salle de classe, le bureau de l’employé, une chambre, une rue, un train… La bande-son est elle aussi très réussie. Les voix sont douces, un piano omniprésent et des silences nombreux. Amateurs de shonen bruyants et débordant de rebondissements, passez votre chemin. 5 cm par second est un film touchant, sincère. Une réussite.

Makoto Shintai – Coffret Collector (3 DVD)
Langues : japonais, français. Sous-titres : français.
Contient :
5 cm par secondes, 62 minutes, Japon, 2007
Voices of a distant star, 25 minutes, Japon, 2002
1 DVD bonus ( 1 court-métrage, 2 entretiens avec Makato Shinkai, un album photo du tournage, 5 entretiens avec des principaux comédiens de 5cm per second)
39,95 €
Kazé

5 cm par secondes et Voices of a distant star sortent aussi en édition simple.
5 cm par secondes : 24,95 €
Voices of a distant star
: 14,95 €
Kazé