Satiradax : la cité thermale s’offre un lifting


 

La ville thermale de Dax fait enfin parler d’elle, non plus pour ses curistes en peignoirs, ses férias et ses orgies grotesques d’absorption d’alcool et de bandas à n’en plus finir, mais pour un tout nouveau festival, unique et pas des moindres! Comme disait Victor Hugo: « Faire rire, c’est faire oublier. Quel bienfaiteur sur la terre, qu’un distributeur d’oubli ». Et en ces temps de catastrophes naturelles, de radioactivité, de mauvaises nouvelles et de fin du monde, un peu de gaudrioles, d’humour potache, d’absurdités et de satires étaient de mise! Oublions l’espace de quelques jours tous ces malheurs : bienvenue à Satiradax, le premier festival de la satire, qui aura lieu du 2 au 5 Juin 2011.

 

Le trublion dacquois, Marc Large.
Pour Zebda, il fallait « tomber la chemise », mais cette fois-ci, on va « tomber le peignoir » et les dentiers vont se décoller du palais. Un événement unique en son genre, qui n’aurait probablement pas vu le jour, sans la détermination et la volonté du dessinateur de presse, dacquois lui-même, Marc Large. Après avoir taillé sa mine de crayon dans les pages de Siné Hebdo, et inspiré par le Festival du film grolandais de Quend, organisé par le Groland, il se lance avec l’idée, peu commune, pour cette ville endormie 51 semaines sur 52, de faire de même. Avec l’aide de l’adjoint au Maire, Stéphane Mauclair, chargé de la vie culturelle de Dax, le festival se met peu à peu en place, les dates se précisent, se fixent, tout comme les invités. Et pour une première, c’est une sacrée brochette d’invités qu’ils nous ont pondus.

 

 

Groland, Alévèque et compagnie
Entre films, expos, spectacles, débats, dédicaces, concerts, on ne sait presque plus où donner de la tête. Parmi les invités, de sacrés phénomènes à la réputation plus ou moins sulfureuse : l’équipe du Groland, Christophe Alévèque, Didier Porte, Siné, les Wampas, Didier Super, Dr Krollspell, GiedRé, Jackie Berroyer, des leçons d’entartrage avec Noël Godin et j’en passe et des meilleurs telle ment il me serait impossible de tous les citer. Je reconnais être tombée de ma chaise en lisant la programmation! A noter, l’élection de Mister Gros Landais le 3 Juin à 18h, en présence du président Salengro du Groland et de sa Carlita, et la diffusion de filme comme No Pasaran, Mammuth ou encore Louise-Michel.

 

Le Festival se déroulera dans toute la ville, allant des arènes au cinéma, de l’hotel « le Splendid » à la salle de spectacle de l’Atrium, mais aussi chez les commerçants et restaurateurs du coin. Il n’y aura qu’un but à remplir lors de ce festival: se marrer! Oui, en tant qu’adorateurs de la satire et de la gaudriole, vous avez ordre de vous amuser, de rigoler, de vous en mouiller le pantalon si vous voulez!

 

 

Article bien court, certes, mais voilà une initiative dont il fallait parler et une occasion à ne pas laisser passer! Convivialité et « no star-system » seront au rendez-vous, avec vous, du 2 au 5 Juin 2011, à Dax! Un résumé complet sera fait après le festival, avec, peut-être, quelques petites surprises à se mettre sous la dent! Et, en tant que dacquoise, je remercie Marc Large pour cet événement inespéré! Je finirai par cette citation de Pierre Desproges: «Il faut rire de tout. C’est extrêmement important! C’est la seule et humaine façon de friser la lucidité sans tomber dedans!»

 

Site web du festival

Bande-annonce du festival, avec l’équipe du Groland


[et_bloom_inline optin_id="optin_2"]