Talitres, avec un s


Jeudi 12 Décembre dernier, votre webzine favori a été invité au Rocher Palmer pour le concert de deux groupes du label bordelais Talitres. Retour en quelques lignes et une vidéo sur cette soirée musicale.

Talitres_GarciaphoneLe label au petit crustacé de nos plages, dont la qualité des choix musicaux ne fait plus de doute, de The Nationals aux excellents Ewert and the Two Dragons, nous proposait donc un plateau alléchant pour cette soirée dont l’éclectisme valait aussi bien du point de vue de la musique que de la géographie. Le tout avec un petit crochet dans l’après midi à la librairie Le Passeur à Bordeaux Bastide pour le showcase d’échauffement des auvergnats de Garciaphone.
 
 
 
 
 

Talitres_Motorama

Maksim, l’homme qui sue

Au menu donc un plateau sur le curseur « hiver » : les déjà cités Garciaphone, et les russes de Motorama (dont on vous avait déjà parlé ici). Si les premiers ont su charmer la salle (peut-être elle-même aussi un peu en mode hiver) avec leurs jolies mélodies entre indie rock et folk mélancolique à écouter par temps de neige au coin du feu, les seconds l’ont fait frétiller au son d’une cold wave énergique à la fois glaciale et brûlante en se donnant sur scène avec une ardeur certaine. Mention spéciale au guitariste Maksim qui a transpiré 20 litres d’eau pendant que son comparse Vladislav s’agitait comme un possédé en balançant micro et lunettes sans qu’une goutte ne perle sur son front.
 
 

Nous vous avons donc concocté petit reportage sur nos aventures, le tout en images, ce qui vous épargnera mes longs discours habituels plein de mots compliqués. C’est presque Noël!

 


[et_bloom_inline optin_id="optin_2"]