Terre des oublis – Duong Thu Huong


Alors qu’elle rentre d’une journée en forêt, Miên, une jeune femme vietnamienne, se heurte à un attroupement : L’homme qu’elle avait épousé quatorze ans auparavant et qu’on croyait mort en héros est revenu. Entre-temps Miên s’est remariée avec un riche propriètaire terrien, Hoan, qu’elle aime et avec qui elle a un enfant. Mais Bôn, le vétéran communiste réclame sa femme. Sous la pression de la communauté, Miên retourne vivre avec son premier mari.

C’est le synopsis que l’on peut lire au dos du dernier livre publié par Duong Thu Huong. Cette auteur est née en 1947au nord du Vietnam. En plus de son talent d’écrivaine, elle est connue pour ses prises de position en faveur de la démocratie et de la liberté. Elle maîtrise aussi la langue française.

Terre des oublis, c’est un livre de 700 pages sans prétentions où l’auteur arrive à nous immerger dans un monde déchiré entre les traditions communistes et la modernité de l’amour. L’auteur mélange subtilement la vie au quotidien, la culture de son pays, le passé des trois protagonistes de son livre ainsi que leurs pensées et leurs tourmentes. Résultat, on ne peut que dévorer et apprécier le livre…avec une folle envie de partir au Vietnam se plonger dans la jungle.

« Dans l’aube automnale, les grappes de fleurs vert foncé lui brisent le cœur. Leur douceur soyeuse, comme un acide empoisonné, détruit sa volonté, son endurance. Il jette sa faucille et son sac sur le côté, se roule à terre. Il a envie de crier, de hurler, de fendre le ciel paisible au-dessus de la vallée. Mais un troupeau de chèvres broute sur la colline voisine. Leurs gardiens doivent s’abriter quelque part alentour. Il a peur d’être pris pour un fou. S’il n’y prenait pas garde, il suffirait de quelques incartades de ce genre pour qu’on l’enferme dans un camp d’aliénés. » p.275, édition Le livre de poche.

Avec qui Miên finira-t-elle ? C’est bien là la question que pose ce livre, et dont je ne révélerai rien. Mais l’auteur sait bien mettre à nu la difficulté d’une telle décision pour Miên, à travers le paradoxe de sa situation, une situation qu’elle n’a finalement pas choisie. Par contre, on peut se questionner sur la période durant laquelle se déroule l’histoire. J’avoue ne pas avoir trouvé et si vous en avez une idée, n’hésitez pas à la partager ;).

Ce livre reste une valeur sûre car il a reçu le Grand Prix des Lectrices de Elle en 2007. Avec ça, on ne peut que le recommander !


Terre des oublis de Duong Thu Huong Livre de poche 704 pages, 8€90 Août 2007

[et_bloom_inline optin_id="optin_2"]