Vinasse, son univers impitoyable …


Château BORDEAUX
Il ne fait aucun doute, le vin est depuis quelques années une source d’inspiration pour quelques auteurs de mangas ou de bandes dessinées en quête de nouvelles aventures.  Les gouttes de dieu en est un exemple stupéfiant au vu du succès rencontré lors des sorties de chaque volume. Ce manga avait encensé les vins français. Il n’en fallait pas moins pour que Bordeaux soit au centre d’une saga 100% vin. En effet, avec Château Bordeaux, le vin est au cœur d’une nouvelle intrigue, une fresque familiale dans le Médoc, le scénario est écrit par Corbeyran, préfacé par l’œnologue star Michel Rolland. La famille Cathiard, du château Smith Haut-Lafitte dans les Graves fait partie aussi de cette aventure autour du vin en apportant sa contribution.

 

Et vin l’histoire…
A la suite du décès de leur père suite à un accident, les enfants BAUDRICOURT  héritent d’une propriété dans le médoc. Les deux frère François et Charles souhaitent vendre au plus vite la propriété criblée de dette, le vin produit se vendant très mal. Néanmoins, cette décision va être rapidement remise en cause par Alexandra, leur sœur vivant aux États-Unis qui vient juste de perdre son emploi. Suite à l’enterrement de son père, de nombreux souvenir rejaillissent entrainant le souhait d’un changement de vie. Elle refuse la vente à une société japonaise et va se retrouver face à l’hostilité de ses frères et de son entourage. Face au mur, elle reprend la propriété sans maîtriser les étapes de la fabrication d’un grand vin. Grâce à cette incroyable détermination et ses compétences de gestionnaire, Alexandra se lance dans cet univers avec passion et humilité. Elle consacrera toute son énergie à cette propriété pour lui redonner son statut et son âme.
Entre trahisons, mensonges et secrets, cette histoire passionnante nous emmène dans un monde peu connu de la « Place de Bordeaux » et des propriétés viticoles qui subissent les héritages depuis des siècles. Comme l’explique Michel Rolland dans la préface, il s’agit d’un quotidien de lutte et de victoire et « le vin ici se raconte, dissipe quelques unes de ses chimères, renforce son art contre une volonté industrieuse, parle de l’attachement à la terre de nos ancêtres et des valeurs que l’on voudrait immuables »

A mon avis, vent d’œnologie.
Ce premier tome nous emmène avec passion au plus profond de l’univers du vin et des propriétés viticoles qui subissent les héritages familiaux très souvent délicats et douloureux. Nous rentrons dans un monde ou l’homme est lié au terroir. L’intrigue accès sur ce monde viticole à l’origine très fermé nous donne entière satisfaction. Les détails sur les aspects techniques de la culture de la vigne et du vin sont relatés de façon à ce que chacun d’entre nous puisse s’y intéresser et les dessins sont très réalistes. L’univers du vin est en vogue et ce n’est pas un mal, nous attendons avec impatience le prochain volet.

Château Bordeaux, volume 1 : le domaine
Auteurs : CORBEYRAN (scénario), ESPE (dessins), DIMITRI FOGOLIN (couleur)
Glénat, 2011
Nombre de tomes parus en France : 1
Prix de vente : 13,5 €

 

 
 


[et_bloom_inline optin_id="optin_2"]